Skip to content

LaBougeotte | Radio alternative et culturelle

Oasis Festival : Un premier anniversaire en grande pompe

16 – 17 – 18 SEPTEMBRE 2016 @THE SOURCE – MARRAKECH 

Vous avez dû remarquer l’intérêt croissant des producteurs de festivals de musiques électroniques pour le Maroc (ou alors vous vivez vraiment dans une bulle). Sont nés cette année : l’Atlas Electronic Music & Arts Festival (Marrakech) et le très prometteur Moga (Essaouira). Mais l’Oasis Festival avait déjà senti l’énergie marocaine puisque cette année on fêtera avec eux leur premier anniversaire. Alors on va prendre nos petits micros dans nos tote bag en bons faux hipsters que nous sommes, et direction The Source. Vous connaissez le spot puisque nous y étions en mars dernier pour retransmettre la soirée de lancement de l’album de Mahmoud Chouki. Cet hôtel haut de gamme ne cache pas son intérêt pour les événements musicaux puisqu’il accueille régulièrement des artistes en résidence.

Nous avons aussi l’habitude d’y traîner pour sa jolie piscine (accès gratuit en semaine, enfin… à la bonne époque) alors on ne peut qu’être content d’y retrouver des festivaliers pour nous y accompagner. 2 scènes, 3 jours et pas moins d’une quarantaine d’artistes internationaux. Un line up avec de grands noms, un joli cadeau. Et comme on fait notre travail sérieusement on vous a préparé une petite liste totalement subjective de nos préférés.

 

JOUR 1

  1. Going for sex demo Jennifer Cardini ft. 22 Crew 0:45


• parfait en fin de soirée

• complètement mental

 • fonctionne très bien au bord d’une piscine les bras en l’air

 • tout est dans le titre

  1. Turkish Delight (12inch Version) Lindstrøm & Prins Thomas 10:00

• normal

 • pour les plus perchés

JOUR 2

• George FitzGerald (en B2B avec Leon Vynehall, rien que ça)

• en puissance

• génies

  1. Strings Of The Strings Of Life Derrick May 8:23

Derrick May • le papa <3

• à 18h ce sera très bien pour se mettre en jambe

 

JOUR 3

• où es-tu Jack ?

• la valeur sure, nous aussi on t’aime MCDE

• efficace

• évidemment

• pour les vrais

• Jeff Mills (papa #2), on s’incline s’il vous plait

  1. Neon Gods feat. Daudi Matsiko Booka Shade 7:25

• crescendo

Normalement vous devriez être convaincu, et si c’est le dispositif qui vous intéresse plus que la musique, regardez comme on va être bien :

14151910_1614220548876633_1517672482_o

On se retrouve là bas ?